Amance-Eudine ROUZIER – WEKTOO
06 juillet 2016

Amance-Eudine Rouzier est la porteuse du projet Wektoo. Il s’agit d’un logiciel d’anticipation et d’alerte des produits arrivant à la date de péremption, spécifique pour la grande distribution.

« Cette idée m’est venue lorsque j’étais responsable qualité dans un hypermarché. Je me suis rendue compte qu’il y avait sans cesse des périmés de jetés à cause de la vigilance humaine. Les périmés représentent 1% du chiffre d’affaires dans la grande distribution ! Ainsi, j’ai voulu créer une solution informatisée pour avoir la liste des produits à vérifier, avec un terminal et un listing.

L’incubateur est très complet et il y a même l’hébergement sur place. Il ne faut pas y voir que de l’intérêt financier. Sur place, nous sommes entourés d’incubés. On se sent moins seul et il est plus facile de faire face à des problématiques que tout le monde a. Également, être proche de l’équipe encadrante est un atout : chacun apporte sa spécificité, sa pierre à l’édifice, donne des conseils et non des obligations et ils peuvent tous nous ouvrir facilement leur portefeuille de partenaires.

Sans l’incubateur, Wektoo ne serait pas du tout au même point. J’ai pu bénéficier de formations, de conseils en communication, marketing, commercial mais aussi des conseils juridiques. Normandie Incubation est une famille ayant un regard bienveillant mais aussi professionnel. Ce ne sont pas, comme notre entourage familial, des personnes qui croient fortement à votre projet mais qui n’y connaissent pas grand chose. Mais ce ne sont pas non plus des professionnels qui nous disent que tout va bien dans ce que l’on entreprend pour aller le plus vite possible. Ils ne sont pas des dirigeants mais des conseillers.

Si je pouvais donner des conseils à de futurs porteurs de projet ce serait de confronter son idée à un maximum de personnes, qu’elles aient des connaissances dans votre projet ou non. C’est en confrontant l’idée qu’il y a des contre-arguments qui en ressortent et qui peuvent être levés pour devenir plus fort qu’avant.

Également, je conseille d’être plusieurs dans la société (deux c’est bien) car seul c’est difficile, même si l’incubateur aide à ne pas se sentir seul. »