Dejamobile lève 2,5 millions d’euros
17 octobre 2017

La Fintech normande, fondée par trois anciens d’Orange, a séduit des banques, dont Crédit Agricole, avec sa solution de paiement par mobile en marque blanche, et travaille à la dématérialisation du passe Navigo. Le fonds Newfund et l’ex-Pdg de Steria entrent au capital.

 

Rendre simple et invisible le paiement en un geste, avec son téléphone mobile, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît. Trois ingénieurs issus du laboratoire d’Orange ont créé Dejamobile pour développer des solutions de transactions sécurisées sur mobile, qu’ils commercialisent en marque blanche auprès des banques : le Crédit Agricole, notamment, a intégré le module ReadyToTap Payment dans son application Mabanque pour le service Paylib de proximité (paiement mobile sans contact en magasin), sur smartphone Android. La startup revendique que « plus de 30 millions de porteurs de cartes peuvent potentiellement accéder à un service de paiement mobile » utilisant sa solution reposant sur la technologie d’émulation de carte (Host Card Emulation).

Fondée en 2012 au sein de Normandie Incubation, la jeune entreprise d’Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados, annonce ce mardi une levée de 2,5 millions d’euros auprès de la société d’investissement parisienne Newfund (Joxko, Paymium, Limonetik, etc) et de l’ex-Pdg de la SSII Steria, François Enaud.

Leader européen dans trois ans

Cet argent frais doit aider la Fintech à « devenir le leader européen des solutions de transactions électroniques sécurisées en marque blanche d’ici trois ans« , et à renforcer ses équipes commerciales et techniques.

« Avec ces nouveaux moyens et ces nouveaux partenaires, Dejamobile sera mieux à même de relever les prochains défis : croissance à l’international, accompagnement des clients et poursuite d’un ambitieux programme de R&D et d’innovation. », se félicite le directeur général de la startup, Houssem Assadi.

Dejamobile travaille aussi avec Gemalto et Wizway Solutions sur le projet de solution billettique sans contact d’Ile-de-France Mobilités, qui dématérialisera la carte Navigo à partir de l’an prochain, à travers sa solution ReadyToTap Transport.

 

Source : www.latribune.fr

Dejamobile : dejamobile.com